Sartène -Naissance d'une cité

Sartène -Naissance d'une cité

 

Sartène, c’est d’abord l’histoire d’une ville particulière où une partie
des maisons sont plus anciennes que les murs érigés par Gênes au milieu du XVIe siècle et qui sort du modèle traditionnel des cités-présides littoraux. Une ville qui sera aussi marquée par le sac de 1583 par Hassan Veneziano, roi d’Alger et qui connaîtra un lent développement au cours de la période génoise. Mais c’est le XVIIIe siècle qui voit la ville subir, au cours des
Révolutions, plusieurs sièges, dont celui bien connu de 1800, tandis que se développe le Borgu, à l’extérieur de la cité.


Mais Sartène ce ne sont pas que des murs, ce sont aussi des hommes. Les quatre familles nobles tout d’abord, les Pietri, les Susini, les Ortoli et les Rocca Serra auxquelles s’en agrège une cinquième arrivée tardivement, les Durazzo. Leur affrontement, au cours de la Restauration est resté célèbre dans la mémoire sartenaise. Mais l’étude des acteurs proposée s’intéresse à
nombre d’autres familles fixées dans cette cité au fil du temps.


Sartène c’est enfin un grand territoire où se sont installés de nombreux bergers et agriculteurs dans des cabanes rudimentaires formant des sortes de hameaux, jusqu’à un quart de la population sartenaise au milieu du XIXe siècle. C’est une des grandes particularités de cette ville. Une autre étant l’étonnante évolution survenue à la fin du XIXe siècle qui fait de cette
ville un objet de convoitise…

 

Antoine-Marie GRAZIANI est professeur des Universités à l’Université de la Corse Pascal Paoli et Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France. Auteur de nombreux articles et ouvrages traitant de la Corse et de la Méditerranée occidentale.

20,00 €Prix

Livraison offerte